Entretien d’aide avec une personne endeuillée 

L’association Pourtant la vie propose des entretiens d’aide destinés à des personnes endeuillées adultes, quels que soient le lien à la personne décédée et la raison de son décès.

Ces entretiens sont offerts soit  avant l’intégration d’un groupe d’entraide, dans le cadre d’entretiens  préalables et pour aider la personne à cheminer en attendant l’admission dans le groupe, ou  bien, en attendant un suivi institutionnel par exemple avec le CMP, ou bien, dans le cadre d’un accompagnement individuel du deuil.

Le cadre mis en place par notre association permet à la personne endeuillée de s’exprimer en toute sécurité, auprès de bénévoles formés et expérimentés, tant au niveau de l’écoute que du deuil, dans les conditions suivantes :

– Maximum 10 entretiens  d’aide, avec un ou deux  bénévoles formés. A répartir selon les besoins à raison d’un par semaine ou quinzaine ou mois. En concertation avec la personne endeuillée.

– Durée de chaque entretien 1 heure – sur rendez-vous

– Entretien gratuit.  

– Demande de cotiser à l’association à partir de 3 entretiens (15 euros en 2022) et de contribuer symboliquement aux frais de formation  et supervision des bénévoles (15 euros)= 30 euros  au total pour l’ensemble des entretiens.

– Possibilité d’intégrer le groupe d’entraide pour personnes endeuillées quand c’est « le bon moment » et si c’est pertinent pour la personne.

– L’entretien lui-même est basé sur l’écoute active, la relation d’aide et la compréhension du travail de deuil.

Il comprend un temps d’accueil au premier entretien pour que le bénévole se présente et annonce le cadre, et pour permettre à la personne de se présenter aussi, dire quelle est la personne qu’elle a perdue, puis à chaque entretien dire quel est son vécu.

L’écoute permet à la personne endeuillée de cheminer et d’être accompagnée dans son processus de deuil.

Le cadre offre à la personne écoutée :

  • un accueil ;
  • une écoute active, bienveillante et soutenante ;
  • la possibilité de reconnaître, valider et exprimer ses émotions ;
  • le repérage des particularités du deuil qu’elle traverse ;
  • la compréhension du cheminement de deuil et l’écoute des questions ;
  • la prise de conscience de certaines attitudes ou idées reçues douloureuses ;
  • un espace soutenant qui permet de faire le récit, d’épuiser les émotions violentes liées au deuil pour les apaiser ;
  • une orientation vers un professionnel ou une structure plus adaptée lorsque cela est nécessaire.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.